Parier E-sport

Jeux Videos | Paris en ligne

Auteur : freevibes

1xbet-parier-avis

Voilà pourquoi j’ai succombé à 1xBet !

D’habitude, je n’aime pas parier. Les seuls moments où je me suis laissé aller à ce petit plaisir coupable c’était avec Bet365, un site de paris en ligne. Son catalogue plutôt bien fourni sur les sports ou les paris financiers m’a fasciné, mais tout cela c’était avant 1xBet. Mon vieux site a complètement disparu de ma mémoire vive, je ne jure que par ce nouveau venu des paris en ligne.

On y trouve tout ce qu’on veut

1xBet a été une vraie RÉVÉLATION pour moi. Je l’ai dit et redit, il s’agit d’une plateforme virtuelle prenant des paris. On y retrouve tous les sports imaginables du football au water-polo en passant par des activités moins connues comme le loto, le billard ou les concours de fléchettes. Mais ce qui m’a fait complètement basculer, c’est sa sélection d’eSport.

Du eSport en veux-tu en voilà

Je suis un inconditionnel des jeux vidéo. Et 1xBet me permet de vivre pleinement ma passion pour ces derniers tout en l’agrémentant d’une pointe d’excitation due aux paris. Grâce à l’option bet en live et le streaming du site, je peux suivre en temps réel et à tout moment les matchs sur lesquels j’ai misé de l’argent ou qui sont susceptibles de m’intéresser. En tant que véritable fan de jeux dans le genre de League of Legends ou Worms, j’aime assister à des combats ou des matchs épiques et faire des pronostics sur les chances de victoire d’une équipe ou sur les possibilités qu’un groupe réussisse une action définie.

parier-avis-1xbet

Grâce à 1xBet, il m’est possible non seulement de miser sur une victoire, mais aussi de parier sur diverses probabilités sur le déroulement des jeux. Avec son large panel d’eSport, je peux donc facilement faire mon choix sur ce site. Petit plus : je peux parier sur un grand nombre de matchs et cela plusieurs fois pour gagner encore plus de gains.

yellostar-lol

Yellowstar, la référence en eSport

Sa renommée a commencé en 2009 lors du Championnat de France sur Warcraft 3. YellOwStar, un gamer spécialisé dans le jeu vidéo de compétition plus connu sous l’appellation d’eSport, ne cesse de faire parler de lui de ce côté de l’océan comme de l’autre. Mais qui est donc ce joueur d’exception ? Petite piqûre de rappel pour ceux qui se seraient perdus ces dernières années.

YellOwStar, l’étoile montante du eSport

À seulement 24 ans, YellOwStar a vu de nombreuses portes s’ouvrir devant lui, et je ne le dis pas par jalousie. Bora Kim, de son vrai nom, s’est imposé dans le monde des compétitions de jeux vidéo en commençant par la France, son pays d’adoption. Son incroyable histoire n’a pas commencé avec les concours ! Non, cette dernière a débuté avec son frère. Fan de jeux virtuels, ce dernier a trouvé en Bora son frère cadet un compagnon idéal. À cette époque, la future star n’était pas encore emballée par ce type de divertissements, mais ces faits ont posé les bases de celui qui fait actuellement trembler le monde virtuel, YellOwStar. De l’avis de son frère, notre héros cambodgien n’était pas très emballé par les jeux vidéo. Pourtant, parce qu’il est intelligent et tenace, il a tout fait pour devenir le meilleur dans ce domaine et tout le monde peut en apprécier les résultats.

league-of-legend

Un parcours exemplaire

Après sa victoire inoubliable sur Warcraft 3 durant le Championnat de France, YellOwStar s’est vite fait remarquer par les organisations d’eSport. En 2010, il rejoint aAa ou Against All Authority. Avec l’appui de cette organisation, il se spécialise dans le jeu League of Legends qui en est encore à ses débuts. Rapidement, le jeune prodige participe à des rencontres parmi lesquelles son équipe et lui affrontent la team américaine SoloMid, la structure d’eSport la plus populaire aux États-Unis. À la surprise générale, l’équipe remporte le combat haut la main, mais elle perd face à MyRevenge, l’actuelle Fnatic, le pendant européen de SoloMid. Qu’à cela ne tienne, YellOwStar a suffisamment fait bonne impression pour Fnatic lui offre un contrat de professionnel en 2013.

Depuis cette année, la vie de Bora Kim alias YellOwStar est sur les chapeaux de roues. En début d’année, le joueur aux 250 000 followers et plus sur les réseaux sociaux s’est vu offrir un gros contrat par Team SoloMid. Depuis cette période, il vit à Los Angeles dans une gaming-house en vue de s’entrainer sérieusement pour le Championnat nord-américain de League of Legends. Pour YellOwStar, ce contrat est une chance de laisser sa marque dans l’eSport, là une carrière s’arrête à 25 ans.

starcraft-avis

Le jour où j’ai accroché avec Starcraft

Étant un grand passionné de jeux en ligne de Science-Fiction, j’ai tendance à me renseigner sur les nouveautés du genre sur le net. Mauvaise idée, les avis en tout genre réussissent à faire douter les puristes les plus acharnés ! Plus par curiosité que par réel intérêt, j’ai essayé Starcraft. Et là, ça a été LA révélation ! Je me suis entièrement laissé emporter par l’univers du jeu.

Le gameplay était tout simplement renversant

Dès les premières minutes du jeu, j’ai été conquis. Les cinématiques étaient à tomber à la renverse, le graphisme était réussi à la perfection. Et ne parlons même pas des races disponibles durant le jeu ! Le fait de pouvoir jongler entre Terran, Zerg et Protoss permet d’expérimenter à fond toutes les aptitudes et les possibilités des persos ! Charismatique et facile à contrôler, chacune de ces races à une fonction bien précise. Et je me suis amusé à toutes les découvrir.

avis-starcraft

Bien sûr, on n’oublie pas que c’est un jeu de stratégie en temps réel. La gestion des activités quotidiennes des troupes avec l’habituel « récolter-construire-conquérir » n’est pas à laisser de côté pour savourer les décors bien faits ou la musique entrainante et parfaite. Petit plus inoubliable : Starcraft permet de diriger des escouades de douze unités ! On s’attendrait à un cafouillis sur l’écran lors des phases de combat, mais non ! Le gameplay est tellement bien pensé que les escarmouches passent comme des lettres à la poste.

Je ne m’en lasserai jamais

En un mot comme en cent, Starcraft a été mon gros coup de cœur. Chaque détail du jeu a été bien pensé et le rendu est époustouflant. Véritable vent de fraicheur, ce jeu hyper fluide est le compagnon rêvé pour de longues soirées passées à combattre des créatures venues de tous les coins de la galaxie. Entre le mode scénario et escarmouche, les plaisirs sont toujours les mêmes que je sois face à une intelligence artificielle ou à d’autres gamers.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén